Retraites - Un rapport du COR accablant!

Le Comité d’Orientation des Retraites révèle ce matin que le régime des fonctionnaires a été déficitaire à hauteur de 37 Mds € en 2012.

Ceci signifie que le régime des fonctionnaires s’autofinance à hauteur de 27% seulement. Les raisons sont les suivantes:

  • 2,3 M de fonctionnaires retraités pour 2,1 M d’actifs
  • une retraite calculée sur les 6 derniers mois contre les 25 meilleures années pour le privé
  • des régimes spéciaux qui viennent encore creuser ce déficit

Par opposition, le régime privé s’autofinance à 87%.

On voit donc bien que les réformes des retraites successives sont bien insuffisantes et qu’il va falloir agir très rapidement pour rapprocher les 2 régimes sous peine d’implosion du système de retraite par répartition.

En effet, c’est l’Etat et donc les contribuables et les entreprises qui financent le régime des fonctionnaires. Dans le contexte fiscal actuel et face au manque de compétitivité des entreprises, il est donc important que nos politiques réagissent et engagent une véritable réforme des retraites.

A bon entendeur!

Nos politiques sont-ils irresponsables ?

Depuis des mois, François Hollande ne cesse de répéter que le salut de la France en cette période de crise passera par la relance, et donc des investissements publiques pour soutenir celle-ci.

Hors de question de réduire le train de vie de l’état alors que la France est le pays qui a le niveau de dépenses publiques le plus important de l’OCDE avec 56,5% du PIB (+10% par rapport à l’Allemagne qui n’a pourtant pas un service public inférieur au notre), tel est le discours de notre nouveau président.

Ses premières mesures en témoignent: retour à la retraite à 60 ans, embauche dans l’éducation, suppression de la mesure du gouvernement précédent de non remplacement d’un fonctionnaire sur 2 à la retraite…

La raison invoquée est simple: on ne peut pas en cette période de crise ne pas relancer l’économie, et que cette relance passe par des dépenses, encore des dépenses qui auront pour conséquence d’alourdir la dette!

Et encore une fois, pour maintenir le déficit à un niveau convenable, le gouvernement va augmenter les impôts alors que nous avons un niveau d’imposition qui est proche du confiscatoire. Quand nos politiques seront-ils enfin responsables?

Nous pourrions admettre qu’en période de crise, il faille relancer l’économie par la croissance, mais cela impliquerait que pendant les périodes fastes, on fasse en sorte de rembourser la dette. Or il n’en est rien!

Faisons un bref retour en arrière. La dernière période de croissance forte et soutenue date de la période, 1997 à 2002. Or pendant cette période, alors que la croissance était forte, aucune mesure d’économie ou de remboursement de la dette n’a été prise, bien au contraire; emplois jeunes dans l’administration, 35 heures…

Quand nos politiques se réveilleront-ils et comprendront que nous ne pouvons plus indéfiniment vivre à crédit et laisser une dette abyssale à nos enfants ?

#Filippetti veut une réforme du CSA avant début 2013.Vraiment? Mais quelle réforme ?

Comme l’avait promis le candidat socialiste et maintenant Président de la République, la réforme du CSA aura bien lieu et rapidement.

Vous savez cette fameuse réforme qui fera que les Présidents de France Télévision et des Radios Publiques ne seront plus nommés par le Président de la République.

Quelle avancée! Pourquoi cette réforme menée par le Président de la République déchue, Nicolas Sarkozy, a-t-elle fait couler autant d’encre. Avant cette précédente réforme, les Présidents des radios et télévisions publiques étaient nommés par le CSA et étaient déjà souvent très proches du pouvoir. Prenons le cas d’Hervé Bourges par exemple. Pour quelle raison me direz-vous ?

Tout simplement parce que les membres du CSA étaient désignés par décret par le Président de la République (au moins pour 6 d’entre eux sur 9 au total). Donc le Président choisissait les personnes qui allaient décider!

Par conséquent, j’attends de voir avec impatience cette réforme et ce qu’elle va changer. Tout cela risque d’accoucher d’une souris.

Sur ce sujet au moins, le changement risque d’être pour plus tard!